fbpx
loader-logo

Les plus beaux parcs américains dont vous n’avez jamais entendu parler

Après presque 2 ans de fermeture, les États-Unis vont s’imposer comme une des grandes destinations de l’été. La beauté et l’immensité des grands espaces de l’ouest américain ont toujours fasciné les voyageurs. Et dans la mythologie des États-Unis, la route et les parcs sont synonymes d’évasion, d’aventure et de liberté.

Mais lorsque l’on recherche la liste des plus beaux parcs américains, on retrouve malheureusement toujours les mêmes (Grand Canyon, Monument Valley, Yosemite, Yellowstone, …). Si ces parcs sont des incontournables d’un voyage aux États-Unis, le grand nombre de touristes sur place viendra malheureusement ternir l’image de carte postale à laquelle vous vous attendiez.

On estime que plus de 90% des voyageurs se concentrent sur les 10 principaux parcs nationaux. C’est pourquoi, nous avons décidé d’établir notre propre sélection des plus beaux parcs dont vous n’avez probablement jamais entendu parler et qui peuvent être de bonnes alternatives si vous souhaitez éviter les touristes.

En visitant ces parcs américains méconnus, attendez-vous à vivre d’expériences uniques et découvrir les États-Unis hors des sentiers battus.

Notre classement des plus beaux parcs américains pour éviter les touristes 🇺🇸

The Maze (« Le Labyrinthe ») est l’une des trois sections du Parc national de Canyonlands, située à l’ouest de la Colorado River et de la Green River dans l’Utah. Il s’agit de la zone la moins accessible du parc et surtout de l’un des endroits les plus reculés des États-Unis. Ce n’est pas pour rien que Butch Cassidy et le Wild Bunch Gang s’étaient cachés dans les environs quelque temps vers la fin du XIXe siècle.

The Maze est constitué d’une série de canyons et de ravins abrupts et profonds, et n’est accessible qu’en 4X4 par des pistes mal entretenues et sans signalisation. Vous n’y trouverez aucune habitation ni aucune infrastructure pour accueillir des visiteurs. L’eau y est quasiment inexistante et il est indispensable de prévoir des réserves d’eau mais également de nourriture et d’essence ainsi que du matériel pour camper en totale autonomie.

Gardez à l’esprit que vous serez à plus de 100 km de la première habitation et à au moins 4 ou 5 heures de route du poste de rangers qui marque l’entrée du parc. Compte tenu des difficultés d’accès et de l’état des routes, il est nécessaire de prévoir au minimum trois ou quatre jours sur place pour disposer de suffisamment de temps pour explorer à pied cet espace sauvage totalement préservé et offrant des paysages et des points de vue à couper le souffle.

The Maze est un lieu hors du commun mais qui se mérite et qui peut s’avérer dangereux pour les randonneurs novices. Des compétences de base en escalade et une corde peuvent être d’une grande utilité. Durant l’été les températures peuvent dépasser les 45 degrés, il est donc préférable de s’y rendre durant le printemps ou l’automne. Enfin, il est obligatoire d’obtenir un permis pour explorer The Maze et il est conseillé de s’organiser à l’avance.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Breanne Hickey
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Rob Lee
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Rob Lee

Situé en plein cœur du Montana dans le nord des États-Unis, le Bob Marshall Wilderness est une réserve naturelle nommée en l’honneur de Bob Marshall, un écrivain et défenseur de l’environnement qui fut garde forestier au début du XXe siècle. Largement méconnu, il s’agit pourtant de l’un des plus beaux parcs américains, à ne pas rater si vous partez découvrir les grands espaces du Montana !

Le Bob Marshall Wilderness est une réserve immense qui s’étend sur plus de 4 000 km² et sur laquelle on trouve plus de 2 900 km de sentiers de randonnée pour tous les niveaux. Ses reliefs escarpés, ses vastes prairies boisées, ses nombreuses rivières et lacs offriront un parfait terrain de jeu pour les voyageurs en quête d’aventure

Le parc est notamment connu pour la rivière Flathead que l’on peut descendre en canoé et pour son fameux “Chinese Wall”, une falaise colossale de plus de 25 km de long, qui constitue la ligne de partage des eaux entre l’océan Atlantique et l’océan Pacifique. Avec ses paysages sauvages et ses points de vue à couper le souffle, le Bob Marshall Wilderness Complex fait partie des plus beaux parcs des États-Unis. 

Le Bob Marshall Wilderness est le lieu idéal pour les amateurs de randonnée et les personnes à la recherche d’une nature calme et préservée. L’ensemble du parc est interdit aux véhicules motorisés, le camping est ouvert à tous et la pêche y est autorisée avec un permis.

Mais ce qui fait de “The Bob” l’un des plus beaux parcs américains, c’est incontestablement sa faune sauvage unique. Grâce à son climat et à ses paysages montagneux, la réserve est devenue l’habitat naturel pour d’importantes populations de grizzlis, de lynx, de cerfs, de loups, de pumas, d’ours noirs ou encore de chèvres de montagne.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr John Arnold
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr kblakeyshell
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Kate Brady

Gates of the Arctic est un parc national situé dans le nord de l’Alaska, au-dessus du cercle polaire arctique. Avec une superficie de plusieurs millions d’hectares (plus vaste que la Belgique), il s’agit de la plus grande réserve naturelle des États-Unis et pourtant l’une des moins visités.

Malgré son isolement, ce parc national mérite incontestablement sa place parmi les plus beaux parcs américains. La majorité de Gates of the Arctic est composée de toundra arctique, une vaste zone caractérisée par l’absence d’arbre. Seules les mousses, les fougères et quelques fleurs survivent et fleurissent en été.

Le parc vaut surtout le détour pour sa faune unique. Vous pourrez y observer des grizzlis, des moutons, des ours noirs et des caribous, ainsi que plus de 145 espèces d’oiseaux. Par ailleurs, de nombreux sites archéologiques hérités des cultures athapascane et inupiat rendent le Gate of the Artic encore plus intéressant. Vous pourrez également y visiter des quelques villages autochtones complètement coupés du monde

Attention cependant, les seuls sentiers reliant le parc sont ceux formés par les hardes de caribous d’Alaska et il est donc facile de s’y perdre. Le parc n’est accessible qu’à pied du fait de l’absence de routes, il faudra donc vous armer de courage pour visiter ce parc exceptionnel !

Il n’y a pas de droits d’entrées au parc national Gates of the Arctique mais par précaution, il est quand même recommandé de contacter les rangers avant de s’y aventurer et surtout de bien préparer votre itinéraire. N’oubliez pas également d’emporter de quoi vous orienter, des vivres en conséquence ainsi qu’un purificateur d’eau ou une gourde filtrante. 

Si vous vous sentez l’âme d’un aventurier, vous pouvez explorer le Gate of the Artic en hiver. Les températures oscillent alors entre -30 °C et -50 °C et il est donc préférable de s’y rendre bien couvert et parfaitement équipé. Durant l’été, les températures sont plus clémentes (10 °C en moyenne), mais sachez qu’il peut neiger à tout moment de l’année.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr National Park Service, Alaska Region
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr geoffmaterna
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Paxson Woelber

Le Boundary Waters Canoe Area Wilderness est une réserve naturelle située dans l’État du Minnesota, près de la frontière avec l’Ontario. En raison de l’absence de pollution lumineuse, ce territoire sauvage constitué de lacs et de forêts a été désigné comme l’une des 13 “réserves de ciel étoilé” au monde, par l’Association internationale Dark Sky.

Désigné parmi les “50 Places of a Lifetime” par le magazine National Geographic, le Boundary Waters Canoe Area Wilderness mérite incontestablement sa place parmi les plus beaux parcs nationaux des États-Unis. Celui-ci est surtout connu pour être un paradis pour les fans de canoë qui pourront naviguer le long de ses 2 500 km de lacs et de rivières et profiter d’une nature calme et hors de toute civilisation.

Cette région sauvage se prête également à la pratique de randonnée avec ses 12 sentiers balisés qui vous permettront peut-être d’observer de nombreux animaux sauvages (cerfs, orignaux, castors, loups gris, ours noir, lynx roux, …).

Mais d’autres activités sont possibles comme la pêche (on y trouve des brochets, des truites et des ombles), ou des excursions en traîneau à chien durant l’hiver. Vous pourrez ensuite dormir à la belle étoile dans des nombreux campings du parc. 

Avec ses vastes forêts et ses lacs glaciaires aux eaux translucides, le Boundary Waters Canoe Area Wilderness constitue incontestablement l’un des parcs américains à visiter une fois dans sa vie.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Hudacek2008
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Steve Burns Follow
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Adam Baker

Envie de découvrir les États-Unis autrement ?

Rendez-vous sur notre site pour dénicher des lieux insolites et organiser votre prochain voyage hors des sentiers battus

Situé sur l’île de Maui, dans l’archipel d’Hawaï, le parc national de Haleakala tire son nom du volcan Haleakalā qui culmine à 3 055 mètres d’altitude. Depuis 1980, le parc est reconnu par l’UNESCO en tant que réserve de biosphère.

Terre sacrée de Hawaiens, le parc national de Haleakala mérite sa place parmi les plus beaux parcs américains compte tenu de ses paysages extrêmement variés : des côtes sauvages escarpées, de vastes étendues de roches et de cendres volcaniques et même des forêts tropicales luxuriantes.

Vous y trouverez également de nombreux sentiers de randonnée à explorer. Parmi eux, l’ascension du volcan Haleakalā est un incontournable. À plus de 3 000 mètres d’altitude, au-dessus des nuages, vous profiterez d’une vue imprenable sur l’océan Pacifique. De plus, si vous entamez l’ascension du volcan au petit matin, vous serez récompensé par un des plus beaux levers de soleil de l’archipel

Après avoir marché dans les cendres du cratère, vous pourrez redescendre ensuite vers le littoral en marchant au milieu de la luxuriante forêt tropicale hawaïenne qui abrite de jolies cascades. La diversité unique du parc national de Haleakala en fait l’un des plus beaux parcs américains, mais aussi l’un où la pollution lumineuse est la plus faible. C’est d’ailleurs pour cela que de nombreux télescopes y ont été installés.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Przemek
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Eric Guilhe
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Przemek

La forêt nationale Bridger-Teton est une réserve naturelle située dans l’État américain du Wyoming. Elle s’étend du parc national de Yellowstone à l’extrémité sud de la chaîne de Wind River et longe le parc national de Grand Teton.

Avec ses lacs paisibles, ses rivières sauvages, ses chemins de randonnée pittoresques, ses étendues sauvages et sa faune abondante, la forêt nationale de Bridger-Teton constitue sans aucun doute l’une des plus belles réserves naturelles des États-Unis. 

Que vous soyez à pied, à cheval ou en canoë, cette vaste zone forestière peut être explorée tout au long de l’année. La Forêt nationale de Bridger-Teton est accessible assez facilement en voiture et elle est directement reliée au parc national de Yellowstone. Il est donc possible de l’inclure dans un itinéraire plus large en combinant avec la découverte des merveilles géologiques de Yellowstone et le somptueux parc national de Grand Teton

Il est conseillé d’y passer au moins 4 jours si vous voulez avoir le temps de profiter au mieux de la magie de l’endroit. Les températures sont agréables en été (entre 20 °C et 25 °C) mais vous devez faire attention aux nombreux moustiques qui sévissent la nuit. Si vous prévoyez de camper sur place, n’oubliez pas d’emporter un répulsif.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Ryan Atkins
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Erik Wolf
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Forest Service, USDA

Situé à proximité de la U.S. Route 70 dans le sud du Nouveau-Mexique, le parc national des White Sands est un désert dont les dunes de sable blanc sont composées de cristaux de gypse. Protégés depuis 1933, les White Sands ont été classées comme parc national seulement en 2019, ce qui en fait le parc national le plus récent des États-Unis.

Le sable transporté par les vents forme des dunes de gypses, ressemblant à de grandes vagues qui brillent et changent constamment de formes et de couleurs au cours de la journée. Ce champ de dunes formé il y a environ 10 000 ans constitue le plus vaste désert de gypse au monde. Cette particularité naturelle unique fait des White Sands l’un des plus beaux parcs américains, c’est pourquoi de nombreux westerns y ont été tournés.

Le parc national des White Sands est facilement accessible par la Route 70 et le prix d’entrée est fixé à 25 $ par véhicule. Mais la découverte des plus belles parties du parc nécessite une exploration à pied. Parmi les plus belles randonnées, nous vous conseillons le Playa Trail, l’Alkali Flat Trail et l’Interdune Boardwalk.

Prévoyez au moins une demi-journée pour contempler ce paysage unique et plus si vous souhaitez l’explorer en profondeur. Il est également possible de s’inscrire pour une full-moon Hike. C’est l’opportunité idéale pour admirer les dunes sous la lumière de la pleine lune mais aussi la garantie de vivre une expérience inoubliable dans l’un des plus beaux parcs américains.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Michael Ryno
Les plus beaux parcs américains
📸 Wikipedia
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Tamara Simpson

Situé dans l’État du Maine, au nord-est des États-Unis, le Parc national d’Acadia recouvre une grande partie de l’île des Monts Déserts ainsi qu’un vaste territoire côtier qui s’étend autour de la baie de Frenchman. Créé en 1916, il s’agit de l’un des premiers parcs nationaux des États-Unis

Le parc national d’Acadia est composé de paysages extrêmement variés où l’on trouve des montagnes, des forêts et des prairies, des lacs et des rivières, des falaises et des côtes rocheuses, ainsi que de nombreuses îles et plages sauvages.

Le Mont Cadillac, le point culminant du parc (465 mètres) est réputé pour ses vues imprenables et pour être l’un des premiers lieux des États-Unis où l’on peut voir le soleil se lever. Pour les plus sportifs sachez qu’il existe plus de 200 kilomètres de sentiers de randonnée et près de 100 kilomètres de routes pour sillonner le parc à vélo.

Pour les voyageurs plus pressés, la “Loop Road” est un incontournable qui vous permettra de parcourir le parc de fond en comble et de vous arrêter pour observer les magnifiques points de vue depuis de nombreux belvédères aménagés

Bien que l’île principale soit surnommée l’île aux monts déserts, celle-ci abrite pourtant des paysages verdoyants et une faune sauvage très variée. On peut notamment y observer des baleines, des ours bruns, des élans, des cerfs de Virginie, des orignaux, des coyotes et de nombreux oiseaux marins.

Situé près de Bar Harbor, dans le Maine, à environ cinq heures de route de la ville de Boston, le parc national d’Acadia figure parmi les plus beaux parcs des États-Unis et peut se visiter tout au long de l’année. Sachez qu’il existe peu de points de restaurations dans le parc et qu’il est conseillé d’être prévoyant. Il est recommandé de consacrer au moins 3 jours à l’exploration du parc, sa visite pouvant très bien s’intégrer dans le cadre d’un road trip dans l’est du Canada.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Mick Haupt
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Peter Waller
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Mario & Debbie

Besoin d’aide pour organiser votre voyage aux États-Unis ?

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de vous lancer dans une organisation longue et fastidieuse, nous pouvons vous aider à construire le meilleur itinéraire en fonction de vos envies et du temps dont vous disposez.

Le Parc national de Lake Clark est un une réserve naturelle située dans le sud de l’Alaska et qui abrite des paysages de toundra et de nombreux volcans. Accessible uniquement par avion, il s’agit du parc national américain le moins visité.

Le Parc national de Lake Clark regorge de paysages spectaculaires avec ses lacs paisibles aux eaux scintillantes, ses sommets et ses glaciers immaculés, ses vastes forêts verdoyantes et ses imposants volcans encore en activité comme le Mont Redoubt et le Mont Iliamna, qui culminent à plus de 3 000 mètres d’altitude. La réserve de Lake Clark est sans aucun doute l’un des plus beaux parcs américains et fera le bonheur des rares visiteurs qui s’aventureront jusqu’ici. 

Les eaux limpides du Lake Clark et des rivières qui traversent le parc (Chilikadrotna river, Mulchatna river, Tlikakila river) sont un véritable paradis pour les amateurs de pêche car on y trouve des saumons, des ombres arctiques et des ombles chevaliers en très grande quantité. Mais celles-ci se prêtent également au kayak, au rafting et aux excursions nautiques. Au départ de Port Alsworth, des tours en bateaux vous permettront de profiter de paysages à couper le souffle et d’observer des baleines, des bélugas, des marsouins, des lions de mer, des phoques ou des otaries

Sur terre, des paysages tout aussi magnifiques se découvrent grâce aux nombreux chemins de randonnée, dont des treks de plusieurs jours qui vous permettront d’explorer les régions les plus sauvages du parc. Si vous êtes chanceux vous y verrez peut-être des grizzlis, des ours noirs, des mouflons de Dall, des caribous, et des élans.

Le parc national et réserve nationale de Lake Clark est définitivement l’un des parcs nationaux américains à visiter une fois dans sa vie. Il est ouvert toute l’année, mais il est fortement recommandé de s’y rendre en été. Pour y accéder, il vous faudra prendre un avion pour Port Alsworth puis dormir dans un lodge près du lac tenu par des habitants de la région.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr National Park Service
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Lake Clark National Park & Preserve
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr jose torres

Situé dans une région sèche entre les montagnes de la Sierra Nevada et la chaîne des Rocheuses, le parc national de Grand Bassin s’étend dans l’est du Nevada, à proximité de la frontière avec l’Utah.

Si le parc national du Grand Bassin est incontestablement l’un des plus beaux parcs nationaux des États-Unis, c’est grâce à son isolement et son cadre naturel d’exception. Le faible nombre de visiteurs couplé à des paysages époustouflants en font un endroit idéal pour les voyageurs à la recherche de calme, de contemplation et d’aventure

Le parc national du Grand Bassin est particulièrement connu pour les grottes Lehman (découvertes en 1885) et ses pins de Bristlecone, une espèce qui peut vivre jusqu’à 5 000 ans ! L’automne donne au parc des couleurs intenses avant que l’hiver ne peigne les arbres en blancs. Côté faune, le parc abrite de nombreuses espèces de mammifères et d’oiseaux, ainsi que plus de 800 espèces de plantes.

Pour les amateurs de randonnée, il existe de nombreux sentiers comme le Bristlecone and Glacier Trail, qui permettent de découvrir les parties les moins visitées du parc. Les plus courageux pourront même se lancer dans l’ascension du Pic Wheeler qui culmine à 3 982 mètres d’altitude, ce qui en fait le second sommet le plus haut du Nevada. 

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Wei
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Andrew Kearns
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Clayton Peoples

Situé dans le nord du Michigan à la frontière avec l’Ontario, le parc national d’Isle Royale s’étend autour de l’Isle Royale, la plus grande île du lac Supérieur. Depuis 1980, le parc est reconnu comme réserve de biosphère de l’Unesco.

Les voyageurs viennent dans le parc national d’Isle Royale pour y chercher l’isolement et la tranquillité au cœur d’un espace naturel grandiose qui abrite d’importantes populations de loups et d’orignaux. L’Isle Royale, qui s’étend sur 72 km de long et 14 km de large et qui est entouré de plus 400 îles et îlots est un lieu méconnu mais pourtant est l’un des plus beaux parcs naturels des États-Unis.

Au sein du parc, de multiples activités sont possibles : excursions sur les traces des animaux qui peuplent les forêts, exploration d’anciennes mines, excursion en canoë le long des côtes, observation de castors s’activant à la construction d’un barrage, plongée sous-marine avec l’exploration de plusieurs épaves et bien sûr randonnée avec le magnifique Greenstone Ridge Trail qui traverse le parc sur toute sa longueur.

Ouvert de mi-avril à octobre, le parc national de l’Isle Royale est accessible uniquement en bateau ou en hydravion. En termes de logement, il est recommandé de séjourner au Rock Harbor Lodge (le seul hébergement du parc) ou de camper.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Steven Crutchfield
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Midwest National Parks
📸 Flickr Carl TerHaar

Le parc d’État de Custer est une réserve naturelle située à l’ouest du parc national de Badlands, au cœur des Black Hills, dans le Dakota du Sud. Le parc a été nommé en hommage au général George Armstrong Custer, l’une des principales figures de la guerre de Sécession.

Le parc d’État Custer est l’un des plus beaux parcs nationaux des États-Unis à visiter pour découvrir la vie sauvage du “Wild Wild Ouest”, entre forêts et bisons sauvages. Votre meilleure chance d’en croiser est de parcourir la Wildlife Loop Road, une route de 30 km située dans la partie sud-est du parc. 

On estime le nombre de bisons à plus de 1 300 individus (le deuxième plus grand troupeau en liberté aux États-Unis) donc il ne sera pas difficile d’en voir. Cependant, faites attention à ne pas vous approcher trop près de ces animaux sauvages qui ont déjà été responsables de plusieurs accidents au sein du parc. 

Le parc d’État de Custer est également un endroit idéal pour admirer de nombreuses autres espèces dans leur habitat naturel (cerfs, mouflons, cougars, daims, ânes sauvages, antilopes, chiens de prairie, …), ce qui en fait un incontournable de tout voyage dans les grands espaces du Dakota.

Sur place, ne manquez pas de découvrir le magnifique Sylvan Lake (près duquel il est possible de dormir dans un lodge) et si vous avez davantage de temps poursuivez votre voyage vers le parc national des Badlands, réputé pour être l’un des plus beaux parcs américains.

Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Mferbfriske
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Angela Malley
Les plus beaux parcs américains
📸 Flickr Opticalbliss

Autre article pouvant vous intéresser !

En voiture, en van ou en moto, voyagez depuis votre salon à la découverte des plus beaux paysages des États-Unis.

 

🏕 Vous aimez nos contenus ?

Vous allez adorer notre newsletter

Recevez chaque mois dans votre boîte mail des idées pour organiser vos prochains voyages hors des sentiers battus !

0 Points


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.