fbpx
loader-logo

10 événements insolites à découvrir au mois de mars

Avatar

Vous en avez marre des grands événements internationaux et des festivals remplis de touristes venus du monde entier ? Vous êtes à la recherche d’événements insolites et méconnus auxquels ne participent que les locaux et quelques initiés ?

Voyager, c’est aussi partir à la découverte des traditions les plus insolites et aller à la rencontre de peuples et de cultures locales authentiques et fascinantes.

Alors que beaucoup de frontières restent fermées et que la plupart des manifestations culturelles et sportives ont été annulées en 2021, nous vous proposons chaque mois de faire le tour du monde des fêtes et événements les plus originaux et décalés.

Découvrez dans cet article notre top 10 des événements insolites autour du monde que vous ne verrez (malheureusement) pas cette année au mois de mars.

Entre fête traditionnelle et rébellion historique, le Carnaval d’Ivrea est internationalement connu pour son énorme bataille d’oranges organisée dans les rues du centre-ville d’Ivrea, dans la province de Turin. 

Cet événement qui prend racine dans l’histoire des révoltes populaires durant l’occupation napoléonienne et organisé durant les trois jours gras : dimanche, lundi et mardi gras précédant le mercredi des Cendres. Et ça ne rigole pas, les touristes qui oseraient s’aventurer au cœur de la bagarre ont tout intérêt à porter leur bonnet phrygien, symbole de liberté, s’ils ne veulent pas être considérés comme une cible ennemie ! 

📸 Wikipedia
Le Carnaval d’Ivrea en Italie 3
📸 Unsplash Samuele Giglio
📸 Wikipedia

La province d’Umnugobi en Mongolie organise en mars un événement coutumier pour honorer le chameau, animal central dans le quotidien des mongols. Le festival accueille chaque année des centaines de nomades en tenue traditionnelle qui participent à de nombreuses activités comme des courses, matchs de polo à dos de chameau, le concours de la Parade des chameliers, des combats de lutte, ou encore des tontes de chameau.

Le décor est exceptionnel avec à cette période souvent un manteau de neige encore présent sur le désert doré de Gobi. 

📸 Erdenebayar
📸 Wikipedia
📸 Tours Mongolia - blogger

Les Fallas sont un événement traditionnel qui tient une place très importante dans le cœur des valenciens qui se mettent corps et âme pendant l’année entière qui précède la fête. 

L’origine des Fallas de Valence remonte à une ancienne coutume des menuisiers locaux qui, pour fêter l’arrivée du printemps, brûlaient devant leurs ateliers les pièces en bois qu’ils utilisaient pour les lampes à huile qui les éclairaient durant l’hiver. Ils ont peu à peu humanisé ces pièces pour les convertir en objets ironiques. 

Aujourd’hui, les fallas sont devenues de véritables œuvres d’art éphémères et cette fête populaire valencienne nous en met plein la vue avec ses hautes statues et ses feux d’artifices iconiques. Des prix sont décernés aux plus belles fallas avant qu’elles soient pour la plupart brûlées (aussi bien celles pour enfants que celles pour adultes) durant la nuit du 19. Le 1er prix brûle plus tard. 

📸 Flickr Antonio Marín Segovia
📸 Flickr Antonio Marín Segovia
📸 Flickr Antonio Marín Segovia

La Grèce n’a pas fini de vous surprendre ! Tous les ans pour le samedi saint sur l’île de Chios a lieu un événement insolite et plutôt dangereux : une guerre avec des fusées. Cette bataille symbolique est une tradition centenaire qui rappelle le jour où le village de Vrontados a simulé une guerre civile avec des feux d’artifices pour éloigner l’envahisseur ottoman. 

Deux paroisses rivales participent donc à cette petite guerre depuis plus d’un siècle. L’objectif est simple : viser le clocher de l’église adverse avec les roquettes artisanales.

📸 amusingplanet
📸 amusingplanet
📸 amusingplanet

La ville de Geraardsbergen, en Belgique, organise le festival des Krakelingen et du Tonnekensbrand pour célébrer la fin de l’hiver. 

Cette double fête historique très ancienne reprend des rituels de la chrétienté ainsi que des éléments païens. Un petit pain circulaire est distribué lors de l’événement : le craquelin, qui fait référence au pain chrétien. La fête est célébrée le premier dimanche du carême à la fin de l’hiver, ce qui correspond aujourd’hui à l’avant-dernier dimanche avant le premier lundi du mois de mars. 

📸 Flickr Spiros Pavlis
📸 Wikipedia
📸 Jimmy Godaert

Le marathon du lac Baïkal est une course un peu particulière car elle a lieu sur les eaux gelées du lac d’eau douce le plus grand, le plus profond et le plus riche biologiquement du monde ! 

À la fois très impressionnant et physiquement exigeant, ce marathon n’est pas simple pour les coureurs qui sont dépourvus de repères dans cette immensité gelée. De plus, la surface est inégale à cause de la fonte et du gel de la glace : des conditions qui rappellent celle d’une patinoire géante. 

📸 Flickr Masaki Nakamura
📸 Flickr Masaki Nakamura
📸 Flickr Masaki Nakamura

Si les rues de la ville portuaire de Galaxidi, à l’ouest d’Athènes, commencent à se remplir de monde et que les toits sont bâchés, c’est que les habitants de tous les environs se réunissent dans “la zone de guerre” pour la traditionnelle Alevromoutzouroma, nommée également « la guerre de la farine ». 

Cette bataille de farine colorée marque traditionnellement le début du carême de 40 jours jusqu’à la fête de Pâques.

📸 Flickr lentina_x
📸 Flickr lentina_x
📸 Flickr lentina_x

La ville de Binche, au sud de Bruxelles, accueille tous les ans un carnaval historique qui se tient pendant les trois jours qui précèdent le carême. 

Le carnaval de Binche qui est un des plus anciens carnavals de Belgique (même d’Europe !) attire des milliers de visiteurs. C’est une fête populaire qui remonte au Moyen Âge à l’époque où les habitants mettent en valeur l’artisanat et les savoir-faire liés aux coutumes, costumes, danses et musiques traditionnelles belges. Ce rite plutôt folklorique est basé sur des cortèges et défilés qui font participer également les enfants. 

Le Gille, personnage historique de révolte, est l’emblème le plus célèbre du carnaval. Provenant d’un personnage de théâtre populaire au XVIIe siècle, c’est le costume que portent désormais tous les participants.

📸 Wikipedia
📸 Wikipedia
📸 Wikipedia

C’est à la fin de la saison des pluies qu’a lieu cette cérémonie traditionnelle de Zambie. Le mot “kuomboka” signifie “sortir de l’eau” en langue Lozi, et pour cause : cet événement est en réalité la célébration du passage de Litunga (roi du peuple Lozi) de la ville Lealui dans la plaine inondable à une plaine plus élevée.

Le peuple se réunit ainsi pour migrer vers des terres plus prometteuses et sans danger : ils embarquent à bord de leur canoës et la tribu quitte la région.  On assiste à une procession insolite et traditionnelle comme peu existe encore en Afrique.

📸 Flickr Big Yank Ball
📸 Flickr Maika Suzuki
📸 Wikipedia

La fiesta de la patria gaucha a lieu à Tacuarembo en Uruguay et met à l’honneur les célèbres cow-boys d’Amérique du Sud surnommés les gauchos. 

Cet événement d’une durée de cinq jours est l’occasion de découvrir la culture folklorique de cette région avec au programme : défilés, rodéos, courses de chevaux, danses traditionnelles, concours, célébrations religieuses, pièces de théâtre, feux d’artifice… C’est en général aussi l’occasion de goûter aux produits du terroir et à la cuisine locale. 

📸 Wikipedia
📸 Flickr Eduardo Amorim
📸 Wikipedia

Autre article pouvant vous intéresser !

Découvrez 10 événements insolites au bout du monde que vous ne verrez (malheureusement) pas en avril cette année…

En panne d’inspiration ? 

Rendez-vous sur notre site pour dénicher des lieux insolites et organiser votre prochain voyage hors des sentiers battus

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez des lieux insolites et recevez nos recommandations pour organiser vos futurs voyages !
* indicates required
0 Points


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *